Evasion artistique #52 - Andreas Gursky

“There is apparently a common language of the subconscious understood by all people that could be called the language of images." (in a conversation with B. Bürgi, Zürich 1992)


Andreas Gursky, né à Leipzig en 1955, s’impose comme l’une des figures majeures de la photographie contemporaine. Son œuvre, empreinte d’une vertigineuse impression de gigantisme, dépeint les traits d’un monde post-moderne en profonde mutation. A travers la précision déconcertante de ses photographies, ses grands formats ainsi que les foules qu’il représente, Andreas Gursky offre une nouvelle approche de l’activité humaine à l’heure de la mondialisation et de la société de consommation. Il représente la standardisation, l’abstrait, le commerce et l’échange. Usines, bourses, concerts et rayons de supermarchés sont tant de paysages que le photographe recrée hors du temps, aboutissant par le détail, la multitude d’informations visuelles et la distance à un hyperréalisme troublant. Plus encore, Andreas Gursky embrasse pleinement l’ère du digital et reproduit le réel à travers la transformation numérique des paysages : par l’ajout, le retrait ou encore le travail de la couleur, le photographe redessine le réel pour offrir son regard du monde contemporain.



Chicago Board of Trade II


99 cents


May Day I


New Year Day's Swimmers

NOUS CONTACTER

Nous serions ravis d'échanger avec vous...

François Santuitart
(cliquer sur l'icône)
Pestre2017